UNE MAISON ECONOME A 50.000 €

Développement d'un projet de construction industrielle d'une maison à ossature métallique, économe en énergie

PENSEZ A VOUS ENREGISTRER POUR PROFITER DES DERNIERES INFORMATIONS
SUR l'AVANCEMENT DU PROJET

Porteur du projet



Willy FURTER
4 rue Henri Matisse
81600 GAILLAC

Téléphone: 09.80.54.79.40
Mobile: 06.95.52.30.72

willyfurter@sfr.fr



Connexion

Récupérer mon mot de passe


    Un chauffe-eau solaire invisible

    Partagez
    avatar
    Willy FURTER

    Masculin Nombre de messages : 49
    Age : 72
    Ville : Gaillac
    N° Département : 81
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Un chauffe-eau solaire invisible

    Message  Willy FURTER le 14.09.09 21:09

    Voici un sujet qui me tient à coeur et que j'aimerais diffuser pour le bien-être de tous:

    Afin de réduire les coûts de consommation électrique pour le chauffage de l'eau sanitaire, autant que pour le chauffage des locaux, il existe une solution, utilisant la chaleur des murs ou de la toiture, totalement délaissée dans la construction actuelle.

    Lorsque l'on ouvre le robinet d'eau chaude, sa température est celle qui se trouve à l'intérieur du ballon d'eau chaude. Cette température chute sensiblement car l'eau soutirée est remplacée par de l’eau froide, environ 10°C.
    Si l'on soutire plusieurs fois de l'eau chaude, et c’est le cas en période estivale ou le nombre de douches augmente considérablement, la température de l’eau chaude diminue de plus en plus, surtout si le chauffage du ballon est programmé en heures creuses, avec le risque de prendre des douches à l’eau froide, d'où un désagrément pour les utilisateurs.
    Pour pallier en partie à ce phénomène, on est obligé de supprimer le chauffage en heures creuses pour le remplacer par un chauffage continu, entraînant un surcoût de consommation électrique.

    Cet inconvénient peut être sensiblement réduit en introduisant un kit chauffage solaire en amont du ballon. Non seulement la température de l'eau ne chute pas, ou peu, mais sa consommation s'en trouve prolongée de façon surprenante, tout ceci gratuitement, grâce à la générosité du soleil sans nécessité de voir fleurir sur le toit, un panneau solaire, efficace mais coûteux et qui ne résout pas le problème de température de l'eau injectée. La taille du ballon d’eau chaude s’en trouve diminuée lors d’une installation neuve ou d’un remplacement.
    Ce procédé peut s’appliquer également au chauffage des pièces de la maison en utilisant une isolation spécifique.

    Je recherche des volontaires pour tester ce procédé, ainsi qu’un installateur, désireux de se lancer dans la diffusion de ce concept.

      La date/heure actuelle est 24.05.17 6:14