UNE MAISON ECONOME A 50.000 €

Développement d'un projet de construction industrielle d'une maison à ossature métallique, économe en énergie

PENSEZ A VOUS ENREGISTRER POUR PROFITER DES DERNIERES INFORMATIONS
SUR l'AVANCEMENT DU PROJET

Porteur du projet



Willy FURTER
4 rue Henri Matisse
81600 GAILLAC

Téléphone: 09.80.54.79.40
Mobile: 06.95.52.30.72

willyfurter@sfr.fr



Connexion

Récupérer mon mot de passe


    recherche de partenaires

    Partagez
    avatar
    Willy FURTER

    Masculin Nombre de messages : 49
    Age : 72
    Ville : Gaillac
    N° Département : 81
    Date d'inscription : 12/01/2008

    recherche de partenaires

    Message  Willy FURTER le 14.11.15 15:00

    Bonjour à tous

    Chacun doit agir, avec son niveau de compétence, afin de vivre mieux et d’épargner la planète.

    J’ai une solution et recherche des partenaires

    Voici l’objet de ma recherche:

    Le soleil passe chaque jour en distribuant des calories.

    La première action, prônée par les instances du Bâtiment, est la ventilation des façades et des toitures parce que leur conception ne permet pas d’accepter une augmentation de température.
    Elles oublient de signaler que la ventilation , agréable en été, pour se prémunir de l’excès de chaleur, favorise la pénétration du froid car ce ne sont plus les calories du soleil quelle évacue, mais celles de l’habitat, obligeant à utiliser plus d’énergie fossile pour obtenir une température acceptable.

    Je propose un autre mode constructif permettant, non seulement la retenue des calories de l’habitat en période froide, ainsi que le refoulement des calories solaires, afin d’éviter qu’elles ne dilatent les structures du bâtiment, tout en les piégeant, afin de les utiliser pour assurer le chauffage de l’eau, réduisant drastiquement notre dépendance à l’électricité, sachant que 80% des lave-linges et lave-vaisselles servent au chauffage de l’eau.

    La construction utilisant le béton a permis de construire plus rapidement des habitations. La vibration du béton, afin de chasser l’air et d’obtenir des parois lisses, a diminué considérablement sa résistance thermique, accentuant les ponts thermiques tout en favorisant le transfert d’humidité.
    Cette humidité, faisant pourrir le plâtre à l’intérieur des habitats, a nécessité l’installation d’une VMC, qui n’a de contrôlé que le nom.

    Alors que jadis, les pièces principales des habitations étaient équipées de bouches d’aération situées, en position basse, évacuant naturellement les gaz nocifs tels que le CO2 ou le radon, plus lourds que l’air, les VMC, installées en haut des pièces, pompent l’air le plus humide, donc le plus chaud, dédaignant les gaz nocifs, dans lesquels pataugent les gamins.
    Pire, elles introduisent, par temps de pluie, un air froid, chargé d’humidité, accentuant l’effet contre lequel elles devraient lutter.
    L’installation de VMC hygro-réglables, nécessitant l’installation sur les fenêtres de dispositifs freinant le passage de l’humidité, ont diminué le taux d’humidité tout en réduisant leur efficacité.
    Un autre problème est apparu, le taux de formaldéhyde est devenu dangereux pour la santé des habitants.
    La création des VMC double flux est censée pallier à ces inconvénients mais elles ne sont efficaces que si les portes et fenêtres sont fermées, créant une dépression nuisible au moral et à la santé des habitants.

    Je propose donc un autre mode constructif respectueux de la nature et utilisant les bienfaits qu’elle nous donne.

    www.maison-econome.forumpro.fr

    Je recherche 50000€ afin de construire une maison prototype, T4 de 90 m2 au sol, aménageable en 128 m2 habitables avec 90 m2 de sous-sol, démontrant qu’on peut construire rapidement des habitations, individuelles comme collectives:
    - protégées contre le risque d’incendie, dès la première minute;
    - résistant aux séismes et aux intempéries, grâce à un squelette acier breveté;
    - isolées par un concept breveté, alliant l’air immobile et des parois réfléchissantes;
    - capables d’utiliser la pluie, la chaleur du soleil et la fraicheur du sous-sol pour assurer l’essentiel de la climatisation, sans perturber l’atmosphère de l’habitat;
    - rapidement construites par la préfabrication en usine des éléments constitutifs;
    - accessibles à toutes les bourses par la gestion des couts de fabrication.

    Une première tentative de développement a été tentée avec une entreprise aveyronnaise qui a obtenu 700000€ de la BEI en 2013 pour la construction industrielle de murs, utilisant partiellement mon concept mais ayant optés pour une isolation à la mousse de polyuréthane, interdisant les transferts de chaleur pour la récupération des calories et augmentant le prix, les alignant sur ceux du marché.

    J’ai donc déposé 2 autres brevets afin de proposer la fabrication industrielle d’habitats respectueux de la nature, de la santé des habitants, à un prix raisonnable, car il est indécent que, de nos jours, une maison, 8000 fois plus simple à fabriquer qu’une automobile, soit vendue 10 fois plus cher.
    4 autres brevets viendront compléter l'offre.

    J’espère que ces quelques lignes auront retenu votre attention et vous inciteront à m’aider dans ma recherche de financement.
    Recevez mes cordiales salutations

    Willy FURTER
    21 rue Saint Vincent de PAUL
    81600 Gaillac
    0980547940
    0695523072



      La date/heure actuelle est 18.10.17 11:01