UNE MAISON ECONOME A 50.000 €

Développement d'un projet de construction industrielle d'une maison à ossature métallique, économe en énergie

PENSEZ A VOUS ENREGISTRER POUR PROFITER DES DERNIERES INFORMATIONS
SUR l'AVANCEMENT DU PROJET

Porteur du projet



Willy FURTER
4 rue Henri Matisse
81600 GAILLAC

Téléphone: 09.80.54.79.40
Mobile: 06.95.52.30.72

willyfurter@sfr.fr



Connexion

Récupérer mon mot de passe


    Mobilisation des instances dirigeantes

    Partagez
    avatar
    Willy FURTER

    Masculin Nombre de messages : 49
    Age : 72
    Ville : Gaillac
    N° Département : 81
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Mobilisation des instances dirigeantes

    Message  Willy FURTER le 13.12.15 21:20

    La France, grâce à la COP21, a su, péniblement, inciter les décideurs du monde entier à modifier les pratiques favorisant le réchauffement climatique.

    Il faut, maintenant, qu'elle montre l'exemple, par des actions rapides et efficaces.

    Elle peut et doit compter sur la créativité française.

    Le bétonnage des villes et des campagne n'est plus la solution pour bâtir rapidement des logements sains et confortables, respectueux de la planète et des porte-monnaies.

    Il imperméabilise les sols, favorisant les inondations catastrophiques.

    Les VMC sont des gouffres à calories. Non seulement elles ventilent, créant du froid, mais elles introduisent dans l'habitat, sans contrôle, de la chaleur en été et du froid en hiver en créant une dépression, mauvaise pour la santé et le moral. Pire, elles aspirent l'air le plus sain et le plus chaud car les gaz nocifs, CO2, Formaldéhyde et Radon, plus lourds que l'air, se situent au ras du sol, là où pataugent les gamins, gaz qui étaient évacués naturellement par des bouches d'aération situées en position basse, dans les constructions anciennes.

    Le pétrole, le gaz et le charbon n'ont plus vocation à chauffer les habitats.

    Le soleil peut le faire gratuitement. Il est nécessaire pour ça, de modifier les DTU concernant la construction des façades et des toitures des immeubles, afin de leur permettre de collecter ses calories plutôt que de les ventiler.

    Le sous-sol est inexploité alors que sa fraicheur remplacerait avantageusement les climatiseurs.

    Les dalles de base (1er pont thermique) interdisent son utilisation. Une directive gouvernementale incitant à prévoir sous chaque habitat, au moins un vide sanitaire, ou un sous-sol utilisable comme local technique, permettrait gratuitement le rafraichissement des lieux de vie, en période chaude, freinant la prolifération des climatiseurs qui fleurissent sur les façades.

    Je propose ma solution:

    http://maison-econome.forumpro.fr/

    et compte sur vous pour m'accompagner.

    Willy FURTER




      La date/heure actuelle est 24.06.17 12:32