UNE MAISON ECONOME A 50.000 €

Développement d'un projet de construction industrielle d'une maison à ossature métallique, économe en énergie

PENSEZ A VOUS ENREGISTRER POUR PROFITER DES DERNIERES INFORMATIONS
SUR l'AVANCEMENT DU PROJET

Porteur du projet



Willy FURTER
4 rue Henri Matisse
81600 GAILLAC

Téléphone: 09.80.54.79.40
Mobile: 06.95.52.30.72

willyfurter@sfr.fr



Connexion

Récupérer mon mot de passe


    Procédé industriel constructif d'un habitat économique et écologique

    Partagez

    Administrateur
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 21
    Age : 37
    Ville : Vienne
    N° Département : 38
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Procédé industriel constructif d'un habitat économique et écologique

    Message  Administrateur le 04.08.13 20:00

    Procédé industriel constructif d'un habitat économique et écologique

    Brevet référence E04B 1/348 E04B 1/74
    FR 2999 203 (A1)


    Ce procédé permet de répondre aux critères suivants :

    SOLIDITE par l’emploi d’acier comme squelette, supprimant les risques de fissuration et d’éboulement. Ce squelette sera protégé contre la chaleur et le froid d’une part, contre l’humidité et la salinité de l’air d’autre part, par un concept breveté.

    ISOLATION THERMIQUE active, rejetant aussi bien les calories que les frigories provenant de l’extérieur et maintenant une température intérieure agréable, en empêchant la fuite des calories intérieures, par les murs et la toiture, contrairement aux isolants traditionnels, qui ne font que freiner leur fuite.

    RAPIDITE DE CONSTRUCTION grâce à l’industrialisation de la préfabrication en usine, des éléments constructifs, maîtrisant leur qualité, puis permettant un assemblage rapide sur site, afin de constituer une coque indéformable, indépendante du sol sur lequel elle repose, et permettant de disposer d’un vide sanitaire.

    ADAPTATION A TOUS LES ENVIRONNEMENTS en proposant des habillages bois, pierres, briques, ou crépis selon les recommandations.

    ACCESSIBILITE A TOUTES LES BOURSES, par la maîtrise des coûts de fabrication, de transport et de montage. Un semi-remorque, équipé d’une grue, suffit pour transporter tous les éléments constitutifs d’un T4 et permettre leur assemblage, en 1 journée.

    OFFRANT DES POSSIBILITES D’OPTIONS telles que :
    • la récupération gratuite de l’eau de pluie ainsi que des calories solaires, par les murs et la toiture, pour le chauffage des locaux ainsi que la fourniture d’eau chaude aux lave- linge et lave-vaisselle, réduisant jusqu’à 80% leur consommation électrique.
    • Une régulation thermique naturelle de l’habitat et une ventilation adaptée à l’utilisation des locaux.
    • Une protection immédiate contre les risques d’incendie.
    • La pose sur coussins hydrauliques ou pneumatiques afin d’éliminer les vibrations provenant de l’environnement.



    AVANTAGE ECONOMIQUE :

    - Rapidité de fabrication par l’automatisation des moyens de production.
    Des unités d’une trentaine de personnes, implantées où le besoin s’en fait sentir, sans formation particulière, peuvent fabriquer, en 1 heure, les éléments permettant à des équipes de 6 monteurs spécialisés, de construire, en 1 jour, 1 T4 de 90m2, clos, couvert.

    - Facilité de transport.
    Un seul véhicule, équipé d’une grue, suffit au transport et au montage de l’ensemble des éléments constructifs.

    - Rapidité de construction :
    Ne nécessitant pas de dalle de base, grâce à la solidité de sa conception, faite d’une carcasse en acier soudé, indéformable, cet habitat est indépendant du sol sur lequel il repose. Il peut indifféremment être posé sur pieux, sur coussins anti-vibratoires en zône sismique ou proche de voies de communication à fort trafic, ou sur flotteurs en zône inondable. Aucun délai de séchage des matériaux ne vient contrarier une mise à disposition rapide.

    - Accessibilité à toutes les bourses :
    La maîtrise des coûts, associée à une industrialisation, permet une fabrication en série, faisant chuter drastiquement le prix de revient par rapport à une construction traditionnelle.



    AVANTAGE ECOLOGIQUE :

    - Constitué d’une ossature faite d’acier, 100% recyclable et à l’infini, sans aucun traitement chimique de protection, il a une durée de vie plus que centenaire.

    - Isolé à l’air immobile, meilleur isolant thermique, gratuit et disponible partout, il
    permet d’offrir un logement sain, à l’abri de l’humidité, de la chaleur et du froid, à moindre coût.

    - Habillé indifféremment de bois, pierre, brique ou simplement crépi, il s’adapte à toutes les contraintes environnementales.

    - Sa toiture ainsi que ses façades exposées aux rayons solaires, sont conçues de manière à récupérer les calories solaires, gratuites, qui ,associées à l’eau de pluie récupérée, dépourvue de calcaire, permet d’assurer une climatisation gratuite de l’habitat, été comme hiver, pratiquement partout en France, compte tenu de l’efficacité du procédé d’isolation breveté.

    - Basés sur une façon ancestrale de construire, adaptée aux matériaux actuels, les murs sont constitués de chambres d’air immobile, séparant les habillages intérieur et extérieur, évitant tout pont thermique, supprimant ainsi le besoin en VMC et en climatiseur.

    - Posé sur un vide sanitaire, il bénéficie, en été, d’une fraîcheur gratuite, qui, injectée dans l’habitat, crée une haute pression , appréciable pour le moral des occupants, contrairement aux VMC qui font vivre en dépression.



    AVANTAGE TECHNOLOGIQUE:



    Le plan (1) de l'habitat désiré, définit les dimensions des éléments à fabriquer, d'une part, et les emplacements des ouvertures (portes et fenêtres) d'autre part.

    Celà permet de modéliser la carcasse (2), qui assurera la solidité de l'ensemble, son aspect architectural, tout en respectant les contraintes environnementales
    C'est à ce moment-là que seront définies les formes et les dimensions des éléments constitutifs.

    Chaque mur 3 est constitué d'une poutre haute (31), d'une poutre basse (32), de montants (33) et d'éléments (34) de maintien des ouvertures.
    Tous ces éléments seront soudés ensemble, afin de constituer des cadres rigides, indéformables, respectant les contraintes mécaniques à supporter.
    Chaque mur (3) sera ensuite équipé, en usine, de son isolation, de ses menuiseries, de son réseau électrique et hydraulique, ainsi que de ses habillages intérieur et extérieur.

    Les murs (3), seront transportés sur site, avec les éléments de toiture (4) et ceux de liaison (5), sur un seul véhicule, équipé d'une grue.

    Ils seront assemblés mécaniquement puis immobilisés par soudage, afin de constituer une carcasse indéformable.

    Cette carcasse sera protégée thermiquement et chimiquement afin d'assurer sa neutralité. Son habillage, intérieur comme extérieur lui apportera le cachet escompté.

    C'est le choix des matériaux et la mécanisation des moyens de production qui permettra d'assurer la solidité et le confort à un prix permettant de concurrencer les constructions traditionnelles.

    C’est le bureau des méthodes qui définira le positionnement des pièces sur les bancs d’assemblage. Ces informations sont transmises informatiquement aux différents postes, sans intervention du personnel d’atelier qui assure les approvisionnements et le contrôle.

    L’isolation à l’air immobile des murs, complexe, ne peut se faire ailleurs qu’en atelier car le degré hygrométrique de l’air peut être maîtrisé, contrairement à la réalisation sur site.
    Les coupes, horizontale et verticale, montrent l’isolation thermique aussi bien que chimique, de l’ossature métallique, par rapport aux atmosphères intérieure et extérieure. L’effet réfléchissant de l’IMR, rejette les calories comme les frigories, contrairement aux isolants traditionnels qui ne font que freiner leur passage. La forme et le dimensionnement des profilés assurent la solidité mécanique de l’ensemble.






    AVANTAGE SOCIETAL:

    La France se trouve confrontée à 3 fléaux majeurs, plombant son économie :
    - le chômage ;
    - la désindustrialisation ;
    - le mal logement.

    En faisant de ces 3 fléaux, les moteurs permettant un redressement , on peut, sans compter sur l’Europe, recréer une industrie, non délocalisable, implantable partout où le besoin s’en fait sentir, relançant des régions sinistrées, tout en permettant aux plus démunis, d’acquérir un logement digne de ce nom, permettant de vivre dignement et sainement.

    Un exemple :
    Le gouvernement prévoit la création de 150.000 logements sociaux.
    Si 25.000 étaient construits suivant mon concept, la pleine charge de l’aciérie de Florange serait assurée, permettant d’apporter des arguments concrêts pour la sauvegarde de notre métallurgie.

    Un logement doit assurer la protection des habitants.
    Aucune assurance incendie, ni aucun détecteur de fumée, ne lutteront contre un incendie. Une tête Sprinkler si.
    Associé à un dispositif d’alarme adapté, un dispositif d’extinction automatique intégré dans le mode constructif, assurera à bon marché, une protection efficace des biens et des personnes.

    Les séismes, la sécheresse, les inondations, les chutes de neige exceptionnelles, les tempêtes et tornades ne sont pas des fatalités.
    Qu’il soit implanté à Lille, Nice , Strasbourg, Perpignan ou Font Romeu, l’habitat doit avoir les mêmes caractéristiques concernant la solidité et l’ isolation thermique.

    Le soleil, capable de brûler la peau, de faire fondre le goudron de nos routes, de chauffer l'eau des rivières et des lacs, est largement capable d'assurer gratuitement le chauffage des habitat. Ce concept le permet.

    La mobilité des populations est également à prendre en compte.
    Le concept présent permet, en 1 mois, de déconstruire, transporter et réimplanter l’habitat, assurant ainsi une continuité dans le confort.

    Télécharger cet article en PDF avec images: http://pdf.lu/w2xs


    _________________
    THEVENON Sébastien

      La date/heure actuelle est 24.05.17 6:16